Félicitations à celles et ceux qui sont devenus Français par naturalisation

NATURALISATION PAR DECRET : Suivi de dossier SDANF & SCEC + Infos utiles + Sortie de décret 2021 et 2022

Je découvre qu’une étape riche de ma vie vient de passer ainsi qu’une étape de la vie de ma petite famille.

Ça y est, nous sommes Français avec le decret numéro 7 du 21 mars 2021.
La destination est belle mais le voyage l’est autant surtout qu’il m’a permis de vous rencontrer et voyager avec vous et même si ce n’est que de façon vertuelle.

Alors, merci pour ce bout de chemin passé ensemble.
Merci de ce que vous m’avez toutes et tous apportés.
Merci de m’avoir permis, sûrement sans vous en douter, d’évoluer dans ma quête du meilleur de soi.

Merci à toute l’équipe qui fait fonctionner ce forum et un merci spécial à , reste comme tu es, personnellement, j’ai aussi apprécié nos connexions intellectuelles.

Félicitations à celles et ceux qui sont devenus Français, félicitations à la team 0502.

Félicitations à la team 12 02, félicitations à toi et tu remarquera qu’avec ton 21, je t’ai rebaptisée 21 continue de croire en toi.

Aux autres, qui attendent, ça va venir plus vite que vous ne pensez.
Positivez l’instant, prenez soins de vous et bonne chance c’est pour demain…

Chaque instant que l’on passe avec des personnes est un instant de notre vie, vivons le plus sincèrement et intensément possible car même si on le partage, il reste et restera un moment, une heure, une minute, une seconde… de notre vie et sera ce que nous en faisons :
Gai ou triste, altruiste ou égoïste , joyeux ou ennuyeux, plein ou vide ou tout simplement, riche de simplicité et d’authenticité.
En tout cas c’est ma philosophie.

Soyez heureux vous rendrez heureux.
La joie est plus contagieuse que le COVID et ne peut supporter le confinement.
Elle permet, bien le contraire, d’être entouré de ceux qu’on aime et qui nous aiment.

Encore merci et que vos instants d’existence donc vos vies soient le reflet de vos espoirs et espérances, la réalité, la traduction tangible et réelle de vos rêves puis surtout de votre accomplissent.
Jean Giono disait :
« On a du te dire qu’il fallait réussir ta vie ?
Moi, je te dis qu’il faut vivre.
C’est la plus grande des réussites du monde ».

Alors, pour moi, après cette étape, en avant et intensément, pour la suivante.

Portez vous bien et prenez soins de vous et de vos proches.

Une phrase pour celles et ceux qui doutent ou on en marre, un rappel d’une évidence :
Le soleil continu de briller même quand il est masqué par des nuages sombres, alors aiyez confiance dans la persévérance.

Aux nouveaux arrivant, vous serez bien ici : aide et réconfort, humour et respect et croyez en votre étoile.

J’arrête là, car je ne souhaite pas rendre jaloux les autres mots du dictionnaire
pourtant, sûrement, plus précis pour vous remercier et vous exprimer mes plus hauts et sincères souhaits pour vous et vos proches.

Toutefois, je ne peux terminer sans citer la prairie, ces vaches et ces vachettes, la boîte de fromage, le RER : chauffeur je descend, le clic clac, la réunion, les blondes et les brunes et j’en oubli…
Merci pour les fou rires qui me font passer pour un fou dans le métro, merci pour le partage et pour l’ouverture d’esprit.
Surtout, restez comme vous êtes la vie est plus belle dans la camaraderie et l’humour.
Je passerai de temps en temps laper cette chaleur et brouter cette ambiance amicale.

Je ne peut pas non plus oublier de rappeler que j’ai juste essayé, comme d’autres l’ont fait pour moi, d’amener un peu de positivité, chercher à faire prendre conscience de la capacité formidable de chacune et chacun, essayez de voir plutôt le côté lumineu des choses pour aider à révéler votre lumière qui vous éclairera et éclairera ceux autour de vous.
Ne jamais oublier que nous en avons toutes et tous une qui s’appelle l’Aura.
Alors, si j’ai quelque chose à vous demander, c’est de ne pas rompre cette chaîne d’approche positive et de faire de même d’abord pour vous et si possible autour de vous.
Alors, sûrement vous avancerez dans une paix intérieure et peut être d’autres vous en serait reconnaissant sans vous en rendre compte.

Encore un grand merci à toutes et à tous les forumistes et sachez que même si je ne vous cite pas, vous êtes, tout. e. s. présent. e. s. par le symbole ci dessous :
 

Je ne sais pas par ou commencer, je ferai simple, par le début.

Pardonnez-moi si je suis très longue, mais je souhaiterais partager ce qui me tient à cœur avec vous et je pense fortement que : « Si on veut vraiment quel que chose avec tout notre cœur, on finit par y arriver, et si on y arrive pas, c’est parceque on l’avait pas assez voulu! »

À l’âge de 9-10 ans je suis tombée sur un film français et j’ai été illuminé ou hypnotisée , je pense à ce moment là, par la beauté de cette langue. En écoutant les acteurs j’avais une envie énorme et inexplicable pour parler cette langue étrange à la fois, difficile, mais tellement mystérieuse et belle pour mes petites oreilles.
Le rêve d’une petite fille qui commençait à s’imaginer dans des belles rues d’un grand pays si lointain, commençait à grandir petit à petit en moi.

À 11 ans, à l’époque chez moi, les enfants commençaient les langues étrangères. Le système scolaire était telle qu’il devait y avoir 3 classes d’anglais et 1 français. Les inscriptions sur la classe des langues se faisaient un an à l’avance. Évidemment je suis allée dans la classe qui devait faire français et rien au monde pouvait changer mon avis, malgré la morale et l’insistement de ma mère. Je n’aimais pas l’anglais!
Il me restait encore un an pour être dans la classe des langues, mais j’avais tellement envie d’apprendre, que ma mère a pu me trouver un livre « Martine à l’école ». Quel joie ce jour là, sachant que ce genre de livres étaient si rares dans mon pays. Mais seule avec ce livre, je ne comprenais rien. C’était juste un bijoux que je regardais les pages et je pouvais pas le lire et le comprendre.
Je demande à ma mère de m’inscrire dans un cours privé de français mais les moyens économiques n’étaient pas au rendez-vous.

La Marie organisait des cours gratuit de certaines langues étrangères à condition qu’il y ait au moins 10 personnes intéressées pour une langue. C’est à ce moment là que dans ma tête il fallait absolument que je convaincre tout mes petit copains de ma classe. J’ai réussi à convaincre que 6, les autres parents n’avaient pas accepté. Je commençais par être tellement triste. On y va alors tous les 7, accompagné de ma maman dans le centre des langues et exceptionnellement l’administration avait accepté de créer une classe même si ont était que 7 enfants. Ma mère à du négocier, j’étais trop petite pour comprendre et me rappeler.
Quelle classe les amis, des chaises cassés, puissieres et toiles d’arregnes, comme dans un film. Je viens d’un pays très très pauvre a l’époque.

Dans la pluie, dans la froid, dans les conditions difficiles de la classe où nous étions, nous avons continué le cours pendant 1 an, jusqu’à ce que nous commencions les cours de français en école.
J’ai continué à trouver d’autres livres de la série de Martine, des anciens disctionnaires, j’étais toujours la première de ma classe en français.
Le rêve et l’imagination que j’avais en moi, en me voyant marcher entre les belles petites rues que j’avais vu dans les films où décrites en détail dans les livres des auteurs français, faisait que grandir.

À 17 ans, 2008, je décide de faire des cours intensifs en français alors que j’étais en bac scientifique et l’anglais était devenu toujours plus important dans le système scolaire. Je m’en foutais, je ne comprenais rien en anglais, tout mon intérêt était sur le français. J’annonce à mes parents l’envie d’étudier en France. C’était le choc. Ils étaient pas d’accord. Il y a eu beaucoup de discussions et nous sommes arrivées à la conclusion que je devais juste essayer de passer tout les concours et rendez-vous nécessaires, après nous allions voire. Personne y croyait.

2010 je reçois la réponse de mon DELF – B2, nécessaire pour être acceptée à l’université de Lyon.
Je n’y croyais pas.
Mon père a eu du mal à m’acheter le billet d’avion si chère, m’a accompagné dans la capitale sur tout les rendez vous que je devais passer. Ma mère s’est occupée de faire tout le dossier depuis des mois. Malgré leur désaccord, ils ont suivi et accepté mon rêve et ont tout fait même en étant divorcés.

Arrivée en France, me voilà, tellement de difficultés, tellement de stress, j’ai pris 10 kilos en 6 mois. Je restais devant la fenêtre et je pleurais en me disant : « Mais qui m’a amené ici?! » et je m’en voulais que à moi même. Ça été très très dure.
Je ne comprenais rien à l’université. Malgré les difficultés et le problèmes, j’ai pu avoir mon B+5 après 7 ans en France.

Aujourd’hui, je dois ma réussite à ma mère et mon père.
Il attendait tellement que j’ai la nationalité française et aujourd’hui je ne peux plus lui annoncer cela. Papa me regarde depuis la haut et à sa honneur j’ai mis mon deuxième prénom dans la version traduite en français. Hier soir, quand j’ai vu mon prénom et mon deuxième prénom, j’ai fermé les yeux et j’ai dit : Merci papa!
Je n’ai pas encore remercie ma mère…je sais, elle va pleurer…

Allez au bout de vos rêves, suivez votre coeur et écoutez vous.

J’ai découvert le forum lorsque je cherchais sur internet les questions sur le rendez vous en préfecture. Après mon rendez-vous j’ai noté toutes les questions pour pouvoir les partager ici. Dans les débuts j’étais très timide dans forum. J’ai eu la période la plus difficile de ma vie printemps- été 2020.
Je tiens à remercier de tout mon cœur qui m’a accueilli chaleureusement dans ces moments-là dans le forum. Je ne sais pas comment on peut te remercier. Tu mérite énormément.
En fin de 2020 je commençais à retrouver mon humour et l’envie de sourire à la vie. C’est à ce moment là que je commence à être plus active dans le forum et je commence à connaître des belles âmes dans le forum.

Merci à pour tout.
Merci à , TOUTE ma team 12/02 et tout les autres personnes qui m’ont donné tant de sourire derrière le petit écran de mon téléphone. Merci Merci Merci Je répondrai à vos messages, j’ai beaucoup à rattraper.
Je m’excuse si je nous vous ai pas cité, mais vous êtes tellement nombreux.

Restez comme vous êtes et que la vie vous donne que du bonheur.

Merci à la France de m’avoir accepté et donné l’honneur d’enrichir ce pays magnifique.

J’ai réussi le rêve de la petite fille qui avait 10 ans.

Vive la France et toutes les belles personnes de ce pays !

 
Voilà, mon REX suite à la publication JO de ce jour:

Visa Etudiant: Obtenu Master 2 en 2013-2014

Changement visa à Salarié – en CDI depuis 2015.

Demande naturalisation initiale – mars 2019. Refus car dossier manqué caisse judiciaire pour d’autres pays ou j’ai habité avant.

Demande naturalisation complete: 16/09/2019

06/02/2020 – RDV/Entretien – Prefecture Paris

27/02/2020 – Reçu Récépissé de depot de dossier de demande de naturalisation

13/11/2020 – Mail à prefecture pour avoir infos sur l’avancement

16/11/2020 – Response que actuellement le Ministère traite les dossiers de 2019

18/11/2020 – Mail à SDANF pour demander numero ministériel

19/11/2020 – Confirmation que le dossier est bien arrivé à la SDANF et reçu numero ministériel (Numéro: 2020X 0112XX).

“Aucune information n’est donnée sur l’état d’avancement des dossiers, tant que leur instruction n’est pas finalisée.”

20/01/2021 – Appel à SCEC sur numero (01 41 86 42 47, option 7), une femme qui m’a confirmé que mon dossier est vendu dans leur service depuis le 14/10/2020, et il faut compter 6 mois pour terminer le check état civile. Elle m’a demandé de rappeler en avril 2021 pour voir l’état.

01/02/2021 – Mail reçu de la part de SCEC “Votre demande de naturalisation est en cours de finalisation. J’examine actuellement votre état civil. Dans ce cadre, je vous remercie de m’indiquer par mail votre choix concernant vos prénoms….”

SCEC a confirmé que mon dossier a été bien retourné au SDANF le 05/02/2021.

Apparition JO 21/03/2021.

Bonjour ,

Votre numéro Ministériel est le numéro de suivi de votre dossier de naturalisation qui vous permettra dans un premier temps de vous adresser aux différents organismes SCEC et SDANF pendant la durée de traitement de votre dossier.

Sur ce forum votre numéro ministériel vous permettra d’obtenir des estimations sur l’évolution et les étapes par lesquels passe votre dossier.

Il faut savoir qu’il y a plusieurs étapes dans le traitement de votre dossier (qui sont indiquées en haut de page)
 
Hiba:

Etape 1 = Prefecture + Entretien
Etape 2 = SDANF / REZE = ministère de l’intérieur = 4 à 6 mois
Etape 3 = SCEC = ministère des affaires étrangères = 5 mois
Etape 4 = retour chez SDANF = 1 à 2 mois
Etape 5 = Apparition sur un JO = devenir Francais

Du coup votre numéro ministériel et entre autre votre numéro de série (ici 33 de 2020) vous permettent de savoir a quelle étape vous en êtes et en discuter avec les autres membres du forum.

Par exemple il y a des estimation faites assez régulièrement par sur le traitement des dossiers chez SCEC, sur le moment où il faut les contacter et quand commencer à s’inquiéter si le dossier n’avance pas.

Au vu de votre numéro de série, je pense que vous pouvez d’ores et déjà contacter SCEC pour savoir si ils ont reçu votre dossier de naturalisation.
 
Badr:

Pour suivre son dossier niveau SCEC(Service Central d’état civil)

    Tel : ‭01 41 86 42 47‬‬ (faites * et ensuite le 7) GRATUIT Nouveau Numéro
    Du lundi au vendredi
    de 9h à 12h et de 13h à 16h

J’espère avoir pu vous apporter toutes les informations nécessaires

3 598 commentaires